Conf# 1 – La mondialisation sur le temps long: présentation

« La mondialisation sur le temps long » : comment la géographie s’allie à l’histoire – créant une discipline, la géohistoire – pour expliquer sur le temps long des phénomènes contemporains. Apprendre à décentrer notre regard de l’Europe pour comprendre le rôle des grandes aires géo-culturelles dans les mouvements historiques, sociaux, économiques qui ont conduit à la « mondialisation » que nous connaissons aujourd’hui.

L’histoire des sociétés est celle d’une lutte contre la distance. Mais la mobilité est ambigue : elle permet de relier, mais aussi d’éloigner. La mobilité humaine est unique dans le vivant, ce qui contredit le besoin de proximité pour tisser constamment le lien social. Historiquement, la diffusion des humains sur l’ensemble des terres émergées multiplie les combinaisons locales et les objets potentiels d’échanges, tout en étirant les distances. Pour « faire société », il faut un maximum d’interaction, ce qui explique la pluralité des groupements humains dont témoigne la carte des langues.

L’exposé brossera une vaste fresque sur les origines de notre mondialisation, une histoire de connexions, mais qui inclut son envers, la tendance permanente au frationnement de l’écoumène.

Rendez-vous jeudi 29 septembre 2016, de 20h00 à 22h00, au lycée Notre Dame de Sainte Croix, à Neuilly.

Télécharger l’invitation

S’inscrire à la conférence.

Voir le plan d’accès.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *