Conf#5 – Le poids de l’argent…

Pendant des siècles l’Église s’est opposée au prêt bancaire et a regardé avec une défiance de principe l’enrichissement marchand. Quand, à la fin du Moyen Âge, les grandes commandes se déplacent du clergé et des princes vers, également, les oligarchies urbaines, les peintres élaborent une forme de théologie visuelle qui, tout en prônant le renoncement aux biens dans la tradition de saint François, propose des voies pour une richesse « juste » qui, peut-être, évite l’enfer.

Le 11 mai prochain, à 20h, Nadeije Laneyrie-Dagen, professeur d’Histoire de l’Art à l’Ens Ulm, examinera cette histoire, cette « théologie en images ambiguës », dans la peinture des XIV-XVe siècles (principalement mais non exclusivement) en Italie et en Flandres.

Entrée libre – réservation obligatoire sur Eventbrite.

Télécharger l’invitation : Le poids de l’argent – les enjeux de l’enrichissement dans la peinture chrétienne de la fin du Moyen Âge

Nadeije Laneirie-Dagen est spécialiste de la peinture flamande et italienne de la fin du Moyen Âge – lieux et périodes où l’argent est devenu une question centrale dans les échanges. C’est un professeur qui a particulièrement à cœur de rendre accessibles à tous les connaissances universitaires, de transmettre sa passion pour l’art et d’apprendre à voir la peinture avec l’œil du critique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *