Archives de catégorie : Non classé

#13 – L’argent dans la peinture (2)

« Tromper l’œil : monnaie de papier, peintures de monnaie »

Deux après sa brillante conférence sur l’argent dans la peinture, Nadeije Laneyrie-Dagen, professeur d’Histoire de l’art à l’Ecole normale supérieure (rue d’Ulm), viendra nous présenter les prolongements de sa réflexion : l’artiste, un faussaire ?

L’objet de cette conférence est le trompe l’œil, confondu avec la fausse monnaie – en l’occurrence simplement la monnaie peinte.

Il s’agira de suivre l’histoire singulière de ces billets de banque simulés sur papier ou sur toile, dont la représentation a valu quelquefois la prison à ses auteurs, ou des procès pour contrefaçon.

Pourquoi peindre des billets ? La volonté d’amuser est présente, mais les images produites sont aussi parfaitement « sérieuses » : leur production suit les débats de l’opinion sur cette monnaie fiduciaire à laquelle on ne fait pas confiance, ou qui change du moins largement le rapport à l’argent.

L’histoire de ces billets peints sera retracée à travers le XIXe siècle au sens large, des assignats de la Révolution française aux compositions à dollars des peintres américains de la fin du XIXe siècle. 

Nadeije Laneyrie-Dagen

Réservez dès maintenant la date : jeudi 28 mars, 20h.

Toujours au 30 avenue du Roule, à Neuilly (Institution Notre-Dame de Ste-Croix).

#10 – La Hanse : une start-up nation sur les bords de la Baltique ?

La Hanse au Moyen Âge, déjà, ressemblait déjà à une nation d’entrepreneurs… Puissant réseau de villes marchandes, la « Ligue hanséatique » contrôlait, de la fin du XIIIe siècle jusqu’au début du XVIIème siècle, l’essentiel du commerce baltique et une part non négligeable des échanges en mer du Nord. La Hanse repose sur un système économique particulier qui en a fait sa force. En dehors de son poids économique, l’élite marchande de la Hanse détenait également le pouvoir politique de ces villes, et a eu une influence considérable sur les enjeux politiques de cette époque en Europe.

Pour parler de ce sujet, nous aurons le plaisir d’accueillir Tobias Boestad. Franco-suédois, Tobias Boestad est agrégé d’histoire et ancien élève de l’ENS Lyon. Il est actuellement doctorant en histoire médiévale à l’Université Paris Sorbonne et l’Université de Stockholm, collabore au blog Actuel Moyen Âge et est membre actif de Questes, groupe de recherche des jeunes médiévistes de l’Université Paris Sorbonne.

Nous espérons vous voir nombreux à cette dernière conférence avant l’été !

 

La conférence aura lieu dans la salle polyvalente du lycée ND de Ste-Croix, 35 av. du Roule, à Neuilly.

# 6 – Le commerce entre Européens et Chinois: une histoire de porcelaine…

Un an après son lancement, le Cercle Marco Polo reprend ses activités avec sa sixième conférence-débat : «Le commerce entre l’Europe et la Chine à travers l’histoire de la porcelaine», présentée par Dimitri Joannidès, expert en art contemporain et journaliste.

Nous explorerons une nouvelle facette du commerce et de l’échange, à travers le commerce de la porcelaine entre l’Occident et la Chine.
Du XIVe au XVIIIe siècle, seront décrites les différentes phases de cette riche histoire commerçante qui s’est développée suite aux premiers contacts diplomatiques établis grâce à Marco Polo. Au fil des siècles, nous verrons comment Portugais, Chinois, Hollandais, Anglais, ont fait de cette marchandise un élément central du commerce entre Occident et Chine jusqu’à développer un véritable marché pensé pour l’Europe.
Le jeudi 21 septembre 2017, 20h-22h
Lycée Ste-Croix, 30 avenue du Roule, Neuilly, salle polyvalente.

La mondialisation sur le temps long

La conférence d’inauguration des travaux de notre cercle s’attaquera au sujet de la mondialisation du point de vue géohistorique : « la mondialisation sur le temps long ».

Elle  aura lieu au lycée Notre Dame de Sainte Croix de Neuilly le jeudi 29 septembre prochain et sera donnée par Christian Grataloup, géographe du CNRS et de l’Institut de géographie, professeur émérite à l’Université Paris VII-Diderot (un aperçu de son approche est disponible sur Revues.org).

Entrée libre.

À l’issue de la conférence, un pot auquel tous les participants sont invités permettra de poursuivre les discussions engagées.

Télécharger l’invitation

S’inscrire à la conférence

Voir le plan d’accès

Cercle Marco Polo

Le commerce et l’échange aujourd’hui sont omniprésents, sorte de baromètre de notre vie économique et sociale omniprésents mais invisibles parfois. Penser la complexité de l’économie mondialisée, gagner en clairvoyance sur son fonctionnement,  ses limites,  ses enjeux, imaginer ses déploiements futurs et ses évolutions possibles en y intégrant les alternatives qui déjà se font jour… tels sont les objectifs que se fixe le Cercle Marco Polo. Les moyens : des conférences- débats autour d’écrivains, économistes, historiens, industriels, qui nous permettront d’explorer les domaines variés du commerce et de l’échange (histoire, concepts clefs, pensée économique et philosophique), ses aspects concrets (la monnaie, les grandes routes commerciales), les figures marquantes dans l’histoire des échanges (Marco Polo, Jacques Cœur…), ses lieux et acteurs décisifs (la République de Venise, Gênes, la Ligue hanséatique, la Phénicie…)