La mondialisation sur le temps long

La conférence d’inauguration des travaux de notre cercle s’attaquera au sujet de la mondialisation du point de vue géohistorique : « la mondialisation sur le temps long ».

Elle  aura lieu au lycée Notre Dame de Sainte Croix de Neuilly le jeudi 29 septembre prochain et sera donnée par Christian Grataloup, géographe du CNRS et de l’Institut de géographie, professeur émérite à l’Université Paris VII-Diderot (un aperçu de son approche est disponible sur Revues.org).

Entrée libre.

À l’issue de la conférence, un pot auquel tous les participants sont invités permettra de poursuivre les discussions engagées.

Télécharger l’invitation

S’inscrire à la conférence

Voir le plan d’accès

Conf# 1 – La mondialisation sur le temps long: présentation

« La mondialisation sur le temps long » : comment la géographie s’allie à l’histoire – créant une discipline, la géohistoire – pour expliquer sur le temps long des phénomènes contemporains. Apprendre à décentrer notre regard de l’Europe pour comprendre le rôle des grandes aires géo-culturelles dans les mouvements historiques, sociaux, économiques qui ont conduit à la « mondialisation » que nous connaissons aujourd’hui.

L’histoire des sociétés est celle d’une lutte contre la distance. Mais la mobilité est ambigue : elle permet de relier, mais aussi d’éloigner. La mobilité humaine est unique dans le vivant, ce qui contredit le besoin de proximité pour tisser constamment le lien social. Historiquement, la diffusion des humains sur l’ensemble des terres émergées multiplie les combinaisons locales et les objets potentiels d’échanges, tout en étirant les distances. Pour « faire société », il faut un maximum d’interaction, ce qui explique la pluralité des groupements humains dont témoigne la carte des langues.

L’exposé brossera une vaste fresque sur les origines de notre mondialisation, une histoire de connexions, mais qui inclut son envers, la tendance permanente au frationnement de l’écoumène.

Rendez-vous jeudi 29 septembre 2016, de 20h00 à 22h00, au lycée Notre Dame de Sainte Croix, à Neuilly.

Télécharger l’invitation

S’inscrire à la conférence.

Voir le plan d’accès.

Des amphores au conteneur

Pour faire écho à la vidéo de Toby Smith et au post sur la fabuleuse exposition « The Box – La mondialisation  a un corps d’acier » – un bel article de Guillaume Nicoulaud paru sur le blog Contrepoints en 2013: la standardisation du contenant pour faciliter les échanges et diminuer les coûts a un précédent: l’amphore!

https://www.contrepoints.org/2013/09/07/138142-mondialisation-echanges-amphores-aux-conteneurs

Le voyage d’un porte-conteneur

De fstoppers.com : There is definitely not a shortage of time-lapse footage out there on the Internet, and in 4K no less. Photographer Toby Smith created this fixed, single perspective time-lapse from the control deck of a large transport barge. The interesting angle hovers over the carefully arranged storage containers as they make their journey from Ho-Chi Minh, Vietnam to Ningbo, China […].

Cercle Marco Polo

Le commerce et l’échange aujourd’hui sont omniprésents, sorte de baromètre de notre vie économique et sociale omniprésents mais invisibles parfois. Penser la complexité de l’économie mondialisée, gagner en clairvoyance sur son fonctionnement,  ses limites,  ses enjeux, imaginer ses déploiements futurs et ses évolutions possibles en y intégrant les alternatives qui déjà se font jour… tels sont les objectifs que se fixe le Cercle Marco Polo. Les moyens : des conférences- débats autour d’écrivains, économistes, historiens, industriels, qui nous permettront d’explorer les domaines variés du commerce et de l’échange (histoire, concepts clefs, pensée économique et philosophique), ses aspects concrets (la monnaie, les grandes routes commerciales), les figures marquantes dans l’histoire des échanges (Marco Polo, Jacques Cœur…), ses lieux et acteurs décisifs (la République de Venise, Gênes, la Ligue hanséatique, la Phénicie…)